Plan du site Rechercher

Coronavirus : que risquez-vous en sortant malgré le confinement ?

Homme utilisant son mobile lors d'une balade en forêt
© puhhha - Fotolia.com

A compter d’aujourd’hui midi, vous n’avez plus le choix : vous devez rester chez vous, pour 15 jours au moins, afin de contenir l’avancée de l’épidémie de Covid-19. Les contrevenants au confinement s’exposent à une amende de 38 euros, qui pourrait passer rapidement à 135 euros.

Emmanuel Macron, le président de la République, n’a pas prononcé le mot, hier soir, lors de son discours télévisé. C’est pourtant bien de cela qu’il s’agit : un confinement. A compter d’aujourd’hui, mardi 17 mars à midi, et pour 15 jours au moins, il n’est plus autorisé de sortir de chez soi, sauf dans quelques cas de figure, et à condition de porter sur soi une attestation sur l’honneur :

  • pour aller travailler, si le télétravail est impossible (il vous faudra alors présenter également une attestation de votre employeur ou une carte professionnelle) ;
  • pour faire ses courses ;
  • pour se rendre à un rendez-vous médical ;
  • pour se rendre auprès de parents vulnérables, ou récupérer ses enfants pour les couples divorcés ;
  • pour faire brièvement de l’exercice physique, seul et autour de son domicile, ou promener son chien.

Christophe Castaner, le ministre de l’Intérieur, l’a annoncé hier soir : 100 000 membres des forces de l’ordre vont être mobilisés pour faire respecter le confinement. Ils seront présents dans les rues pour effectuer des contrôles et, le cas échéant, délivrer des amendes.

38 euros dans l’immédiat, 135 euros à terme ?

Car oui, si vous décidez de vous octroyer une petite balade sans prendre soin de signer l’attestation sur l’honneur, vous risquerez une amende. Le gouvernement a déjà annoncé son montant : 38 euros. Soit le prix maximum, dans l’échelle des infractions pénales, d’une contravention de première classe. L’équivalent, donc, d’une non-présentation de la carte grise ou du permis de conduire, ou d’un défaut de paiement d’un stationnement.

Attention toutefois : l’amende « pourra être portée très rapidement à un niveau supérieur qui pourrait être de 135 euros », a prévenu Christophe Castaner, sans plus de précisions sur le calendrier. Soit cette fois, une amende forfaitaire de 4e classe, encourue par exemple en cas d’excès de vitesse inférieure à 50 km/h, de conduite en état d’ivresse entre 0,50 et 0,79 grammes ou de feu rouge grillé.

Partager cet article :

© MoneyVox / VM / Mars 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox
Commentaires

Pour ajouter ou interagir avec les commentaires,
vous devez être connecté à votre compte Moneyvox.

Publié le 17 mars 2020 à 13h11 - #1Petit louis
  • Homme
  • Près de l'Atlantique
  • 68 ans

''On sait guérir la maladie'' de l'infectiologue Didier Raoult, dans lesechos.fr de ce jour!
Voilà une nouvelle à contre-courant de la propagande ambiante!
C'est rassérénant !

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui0Non0