Impôts : 2% des foyers fiscaux ont modifié leur taux de prélèvement à la source

Gérald Darmanin en janvier 2019
Gérald Darmanin - Capture d'écran Minefi

Sur les 38 millions de foyers fiscaux – dont moins de la moitié est redevable de l’impôt sur le revenu – 800 000 ont modulé leur taux de prélèvement à la source depuis son entrée en vigueur en 2019.

Entre le 1er janvier et la fin mars 2019, 2% des foyers fiscaux français, soit 800 000 contribuables, se sont connectés à impots.gouv.fr pour modifier leur taux de prélèvement à la source.

Dans 44% des cas, soit pour 352 000 foyers fiscaux, le taux de prélèvement a augmenté suite à cette modification, a indiqué le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin ce 9 avril lors de la conférence de presse pour le lancement de la campagne 2019 de l’impôt sur le revenu. A l’inverse, pour les près de 450 000 autres foyers fiscaux, la mise à jour de leur situation a abouti à une baisse du taux d’imposition.

Dans les deux cas, si ces contribuables s’étaient abstenus, ils auraient dû attendre septembre 2020 pour que leur taux de prélèvement s’adapte à leurs revenus.

Lire aussi : Prélèvement à la source : le calendrier du big bang fiscal

Partager cet article :

© cbanque.com / MEF / Avril 2019