La Caf de Seine-Saint-Denis a décidé de fermer jusqu’au 10 mars prochain sa messagerie... Celle-ci débordant à cause des demandes de prime d’activité.

Depuis janvier, la prime d’activité est accessible à 30% de ménages supplémentaires. De 3,8 millions de foyers éligibles, leur nombre est en effet passé à 5 millions, suite à la réforme décidée fin décembre par le gouvernement. Cette évolution n’est pas sans conséquence pour les services des Caisses d’allocations familiales (Caf) qui gèrent le versement et l’octroi de la prime d’activité. Engorgé, le site national de la Caf recommande par exemple de réaliser une demande avant 8 heures le matin et après 18 heures.

La Caf de Seine-Saint-Denis a pris une mesure plus drastique encore : elle a décidé de fermer sa boîte e-mails. « Au vu du nombre très important de dossiers reçus dans le cadre des annonces du gouvernement sur la Prime d’activité, la Caf de la Seine-Saint-Denis, en accord avec la Caisse nationale des Allocations familiales a en effet choisi de fermer temporairement son canal de contact mail afin de se consacrer en priorité au traitement des dossiers », explique-t-elle dans un communiqué du 18 février dernier. La messagerie de la Caf restera ainsi inaccessible aux allocataires de Seine-Saint-Denis jusqu’au 10 mars inclus.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Contactée par Capital, Bérénice Galey, la directrice des prestations et du service à l’allocataire de la Caf de Seine-Saint-Denis, explique en effet avoir reçu 25 000 nouvelle demandes depuis le 1er janvier, soit 7 fois plus que l’année dernière sur la même période. « Nous continuons à enregistrer 570 demandes quotidiennes liées à la prime d’activité », confie Bérénice Galey. In fine, la Caf de Seine-Saint-Denis estime que le nombre de bénéficiaires de la prime d’activité va augmenter de 35 000 en 2019, « alors qu’elle en comptait 75 000, au total, le 10 décembre dernier ».

Lire aussi : Prime d'activité : pourquoi les petits revenus n'y ont pas toujours droit