Combien de contribuables paient l’impôt sur le revenu ? Combien profitent d’une restitution ? Combien cela rapporte à l’Etat ? Tour d’horizon, en 6 chiffres.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

43%

La France compte près de 38 millions de foyers fiscaux. Pour 16,34 millions de foyers payant l’impôt sur le revenu, en 2017, selon le rapport d’activité de la Direction générale des finances publiques (Dgfip). Moins de la moitié des contribuables, 43,1% des foyers fiscaux très exactement, s’acquittent de l’impôt sur le revenu. La Dgfip précise par ailleurs que près de 6 millions de foyers ont bénéficié d’une restitution d’impôt : il s’agit ici non pas d'une restitution due à un trop important acompte mais d'une restitution consécutive à un solde négatif, grâce à un crédit d’impôt, une prime, etc.

58,8%

Le prélèvement à la source, c’est pour janvier prochain… En attendant, plus de la moitié des contribuables ont pris l’habitude de payer leur impôt de façon régulière : 58,8% des particuliers soumis à l’impôt sur le revenu ont opté pour la mensualisation, une proportion constante ces dernières années et bien supérieure à celle de la mensualisation de la taxe d’habitation (36,6%), par exemple. En tout, en comptant les contribuables mensualisés, 8 foyers sur 10 s’acquittent de leur impôt de façon dématérialisée : 12,5% ont réglé leur impôt en ligne en 2017 (contre 7,3% en 2015 et 9,1% en 2016), et un peu moins de 10% ont préféré le prélèvement automatique à l’échéance.

20,2 millions

C’est le nombre de simulations d’impôt sur le revenu générées sur impots.gouv.fr en 2017 selon la DGFIP : plus qu’en 2016 mais moins qu’en 2015, année de la suppression de la première tranche d’imposition, à 5,5%. Le fisc recense par ailleurs près de 152 millions de visites, en cumulé, sur son site en 2017, dont 149 millions sur l'espace personnel des contribuables.

77,6 milliards

C’est le montant, en euros, des recettes que l’Etat a tiré de l’impôt sur le revenu en 2017, un montant en légère hausse ces dernières années. 77,6 milliards d’euros, c’est en revanche plus de deux fois moins que ce que rapporte la TVA (188,7 milliards d’euros), mais plus que l’ISF (5 milliards) pour sa dernière année, que la taxe d’habitation (22 milliards) ou que la taxe foncière (41 milliards).

168 392

Le nombre de demandes gracieuses reçues par la DGFIP pour l'impôt sur le revenu. Un nombre en légère baisse depuis 2015 : 200 779 recours gracieux avaient alors été enregistrés par le fisc. Ces recours permettent aux contribuables faisant face à d’importantes difficultés financières, ou victimes d’une évolution significative du barème, de réclamer l’abandon de tout ou partie de l’impôt. Les demandes de recours gracieux sont toutefois traditionnellement bien plus nombreuses pour la taxe d’habitation (370 399 en 2017).

5,95 millions

C’est le nombre d’avis à tiers détenteur (ATD) enregistré par la DGFIP en 2017 pour l'ensemble des impôts des particuliers, impôts locaux inclus. L’ATD signifie que le fisc va réclamer à un tiers, le plus souvent la banque du contribuable, le paiement d’un impayé. Avant d’en venir à l’ATD, en 2017, l’administration fiscale a envoyé 10,9 millions de lettres de relance ou de mises en demeure de payer.

Lire aussi : A quoi correspondent les frais d'avis à tiers détenteur, ou « saisie ATD » ?