Les loyers ont diminué de 0,6% en août 2017 par rapport à août 2016 selon l’observatoire Clameur, qui regroupe plusieurs dizaines d’enseignes immobilières. La baisse est plus marquée pour les grandes surfaces que pour les studios.

Selon les statistiques dévoilées ce mardi par Clameur (1), les loyers des logements locatifs de 5 pièces et plus ont baissé de 1,7% en l’espace d’un an. L’érosion des loyers s’avère plus mesurée pour les 2, 3 et 4 pièces : le tarif moyen de ces logements baisse respectivement de 0,5%, 0,9% et 1,2% en août par rapport à 2016. En revanche, les loyers des studios et une pièce n’ont quasiment pas évolué d’août 2016 à août 2017 (-0,1%).

Les évolutions de loyers recensés par Clameur sont mesurées lors des mises en location ou relocations des logements. Dans sa note d’analyse de la conjoncture du marché locatif, Clameur souligne que cette baisse va à rebours du « rythme de l’inflation », qui a « rebondi » sur la même période.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Sans surprise, l’observatoire relève aussi des évolutions contrastées selon les villes : hausse du loyer moyen à Lyon ou Nîmes en 2017 (+2% environ), et baisse à Nantes (-0,5%), Paris (-0,6%), Bordeaux (-0,8%), Marseille (-2,7%) ou Rennes (-3,6%).

(1) L’observatoire Clameur, pour « Connaître les Loyers et Analyser les Marchés sur les Espaces Urbains et Ruraux », regroupe une trentaine d’enseignes immobilières, parmi lesquelles Crédit Foncier Immobilier, Century 21, Fnaim-Grand Paris, Foncia, Square Habitat, Groupama Immobilier, etc.