Plan du site Rechercher

Paiement en ligne : Amazon entre dans la danse

Centre logistique d'Amazon.fr à Saran
DR

Le géant du e-commerce vient d’annoncer le lancement en France d’Amazon Pay, son service de paiement en ligne, utilisable pour régler des achats sur des sites marchands tiers. Une pierre dans le jardin de PayPal ou de Paylib.

Vous êtes usagers d’Amazon et vous lui faites suffisamment confiance pour lui confier votre adresse et vos coordonnées de carte bancaire ? Vous pouvez désormais reproduire cette expérience d’achat sur d’autres sites marchands. Le géant du e-commerce vient en effet d’annoncer la disponibilité en France de son service Amazon Pay, qui vient concurrencer PayPal, leader incontesté du marché du paiement en ligne, mais aussi Paylib, la solution domestique française.

Le principe est assez simple. Les e-commerçants qui le souhaitent peuvent désormais intégrer, parmi les moyens de paiements disponibles sur leur site, Amazon Pay, par le biais d’une simple API. Leurs clients, détenteurs par ailleurs d’un compte Amazon, peuvent alors payer en saisissant leurs identifiant et mot de passe Amazon. Une manière de « réduire le temps nécessaire à la finalisation de ses commandes de produits et de services » et d’éviter au client de « s’encombrer de multiples mots de passe pour effectuer ses achats en ligne », argumente Amazon dans un communiqué, tout en garantissant à l’e-commerçant la maîtrise de ses données : « Amazon ne récupère aucune information ou donnée relative à l’activité des clients sur des sites tiers ».

33 millions d’usagers dans le monde

En échange de ce service, Amazon facture 3,4% du montant payé (1), en plus d’une commission d’autorisation fixe de 0,25 euro par achat. Pour ce prix, l’e-commerçant peut également proposer à ses clients une « garantie A à Z », qui couvre l’état du produit et la livraison dans des délais raisonnables, et bénéficie du système de détection et de prévention de la fraude d’Amazon.

En France, les premiers e-commerçants tiers à proposer Amazon Pay sont Nature & Découvertes, Doctipharma et Colette. Le service a toutefois déjà été lancé dans d’autres pays : il compte, selon Amazon, 33 millions d’usagers, provenant de plus de 170 pays, dont une moitié de clients Premium qui payent un abonnement en échange de divers services supplémentaires, notamment la livraison en 24h.

(1) Jusqu’à 2.500 euros de volume de paiements mensuel. Le tarif est ensuite dégressif selon le volume, jusqu’à 1,4% au-delà de 100.000 euros.

Partager cet article :

© cbanque.com / VM / Avril 2017

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox