Le ministère du Logement a annoncé mercredi la création de 5.000 places d'hébergement d'urgence à la fin de la période hivernale, ce qui portera à 125.000 le nombre total de places pour les sans-abri.

La ministre du Logement Emmanuelle Cosse avait assuré qu'elle souhaitait qu'aucune personne hébergée cet hiver ne se retrouve à la rue à l'issue de la période hivernale, une inquiétude exprimée par les associations. « Proposer 5.000 places à la sortie de cet hiver, c'est leur permettre de reprendre pied au sein de nos structures pour retrouver une vie autonome », a déclaré Emmanuelle Cosse, citée dans un communiqué.

« Cette ambition nécessite une mobilisation de tous les acteurs sur le territoire. L'État entend pour sa part assumer ses responsabilités avec une augmentation de plus de 25 millions d'euros des crédits destinés cette année à l'hébergement d'urgence », a indiqué le ministère dans ce communiqué diffusé à l'issue d'une réunion de travail avec les associations et grands opérateurs du secteur de l'hébergement.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

De 81.960 à 125.000 places en 5 ans

Le parc d'hébergement compte actuellement 121.000 places pérennes (contre 81.960 en 2012), auxquelles s'ajoutent plus de 10.000 places ouvertes pour répondre aux besoins de la période hivernale et 5.000 pour les nécessités du plan Grand Froid (activé lors des baisses de températures), précise le ministère. Les chiffres des places d'hébergement ouvertes pour les personnes sans domicile et des demandes non pourvues sont désormais publics et consultables sur le site « Transparence logement ».