Depuis le 1er janvier 2017, les usagers d’Orange Cash sont limités à 250 euros d’achats par période de 30 jours. Le service de paiement mobile du géant français des télécoms fait les frais de la nouvelle réglementation anti-blanchiment et financement du terrorisme.

Ce nouveau plafond de 250 euros, qui s’applique également au solde maximum pouvant être crédité sur le compte de monnaie électronique, est la conséquence d’un décret daté du 10 novembre 2016. Un texte, pris en application d’une directive européenne de 2015, qui vise à « renforcer le dispositif français de lutte contre le financement du terrorisme », en limitant notamment « les conditions d’émission de la monnaie électronique anonyme ».

Dans le viseur des pouvoirs publics, les cartes prépayées vendues sans vérification de l’identité de l’acheteur. Mais Orange Cash, qui peut être utilisé sans vérification d’identité et s’appuie sur une carte virtuelle Visa, tombe aussi sous le coup de la nouvelle réglementation.

Lire à ce propos : Les cartes prépayées limitées à 250 euros (décret Tracfin)

Une option à activer pour faire sauter le plafond

Les clients d’Orange Cash ont été prévenus par SMS de la nouvelle limitation. Orange leur explique également comment lever cette dernière. Il faut pour cela activer une option, baptisée « Orange Cash Plus », qui nécessite de transmettre à l’opérateur, via l’application iPhone ou Android du service, une pièce d’identité (carte d’identité, passeport, carte de séjour) et un justificatif de domicile.

Jusqu'à 130 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif des banques en ligne

Dans le cadre de cette option gratuite, le solde maximum passe ainsi à 5.000 euros et le rechargement cumulé maximum par an à 20.000 euros. Elle autorise également les paiements à l’international.