L'assureur mutualiste Maif a annoncé vendredi avoir dépassé ses objectifs pour 2015 notamment en termes de clients, avec 60.000 assurés supplémentaires, soulignant un « effet très modéré » de la loi Hamon, qui permet de résilier son contrat à tout moment au bout d'un an d'engagement.

Le groupe mutualiste, qui visait initialement la captation de 30.000 nouveaux clients en 2015, a ainsi dépassé « très largement » son objectif, a garanti l'assureur dans un communiqué. Par ailleurs, « la loi Hamon a eu pour la Maif un effet très modéré », le volume de départs de clients étant inférieur à celui de 2014, a souligné Dominique Mahé président de la Maif lors d'une conférence de presse.

Le résultat du groupe en 2015 « sera dans une tendance relativement proche » à celle de l'année précédente (194 millions d'euros en 2014), a pour sa part avancé le directeur général du groupe, Pascal Demurger, avant la publication officielle des résultats prévue à la fin mai.

Assurance dommage : pas de hausse des tarifs en 2016

Le ratio combiné en 2015 (indemnisation des sinistres et frais généraux rapportés aux primes perçues) s'établit lui à 97,7%, après « trois années de stagnation des tarifs », a-t-il ajouté, précisant que les tarifs en assurance dommage ne seront pas augmenté en 2016. Cette « performance se confirme sur l'ensemble de nos contrats, de nos risques », a poursuivi Dominique Mahé, avec notamment l'augmentation du parc de véhicules assurés (+60.000) alors que « notre objectif était très sensiblement inférieur ».

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Sur le segment l'assurance-vie, la filiale Parnasse-Maif a franchi pour la première fois un montant de collecte supérieur à 700 millions d'euros, soit +12% par rapport à 2014. « C'est une année extrêmement satisfaisante et encourageante pour la suite du déploiement de notre plan stratégique », s'est félicité le président du groupe.