Le promoteur immobilier Les Nouveaux Constructeurs (LNC) a dégagé en 2014 des résultats en hausse, malgré un net repli de son chiffre d'affaires, grâce au redressement des filiales étrangères, a-t-il annoncé jeudi.

Le bénéfice net s'est établi à 29 millions d'euros, en hausse de 3,6% par rapport à celui de 2013, tandis que la marge opérationnelle courante a progressé à 8,5% du chiffre d'affaires (contre 7,1%), selon un communiqué de l'entreprise. Le chiffre d'affaires de l'an dernier, publié le 5 février, a chuté en revanche de 18% à 492,5 millions d'euros.

« En 2014, LNC continue d'afficher une progression de sa rentabilité, malgré la diminution provisoire de son chiffre d'affaires », a souligné le président du directoire, Moïse Mitterrand, cité dans le texte. « Ceci est permis par une bonne performance de la filiale espagnole, par le maintien à un haut niveau des résultats de l'activité résidentielle en France, ainsi que par le retour (des activités allemandes sous la marque) Zapf à l'équilibre opérationnel ».

En guise de perspectives, le groupe réitère ses propos du 5 février, à savoir que son carnet de commandes, en hausse de 13% sur l'exercice, à 734 millions d'euros, lui donne une « bonne visibilité » pour l'année en cours. LNC est « positionné pour profiter de la reprise du marché français qui s'esquisse actuellement, grâce à son offre commerciale étendue », estime M Mitterrand. Sur ce « marché stratégique », le groupe « entend poursuivre son développement commercial en restant très vigilant sur l'adéquation de ses produits à la demande », dit-il.

Carnet de commandes en repli de 3% en France

Le carnet de commandes résidentiel représente environ 17 mois d'activité, sur la base du chiffre d'affaires de l'an dernier. En France, il était toutefois en repli de 3% à 481 millions d'euros au 31 décembre, tandis qu'il progressait de 27% en Espagne à 107 millions d'euros. En Allemagne, le carnet de commandes résidentiel a bondi de 45% à 100 millions d'euros.

Économisez jusqu'à 50% sur votre assurance emprunteur

Au 31 décembre, LNC affichait un portefeuille foncier de 2,65 milliards d'euros (+18% sur un an), représentant près de 5 ans d'activité. Il est situé à près de 90% en France. En France, LNC a accru son portefeuille foncier résidentiel de 26% à 2,19 milliards d'euros.

Le résultat opérationnel courant a légèrement baissé, à 41,6 millions d'euros en 2014 contre 42,7 millions d'euros en 2013. LNC a comptabilisé 5,2 millions d'euros de charges non courantes l'an dernier, dont 3,8 millions liés à une provision pour un « ancien contentieux significatif pour lequel un jugement de cassation défavorable a été rendu récemment ». La dette nette était de 65,7 millions d'euros à fin décembre, en hausse de 53,8 millions d'euros, indique LNC.

Le directoire proposera à l'assemblée générale le versement d'un dividende de 0,60 euro par action.