Le groupe CM11-CIC, soit le CIC et 11 des 18 caisses régionales du Crédit Mutuel, a publié jeudi des résultats en hausse au premier semestre, portés par la banque de détail et l'assurance.

De janvier à la fin juin, le bénéfice net part du groupe a augmenté de 40,5%, à 1,3 milliard d'euros, tandis que le produit net bancaire (PNB, équivalent du chiffre d'affaires) a progressé de 3,1%, à 6,2 milliards d'euros, selon un communiqué. La banque met également en avant sa solidité financière, avec un ratio de fonds propres « dur » (fonds propres mis en réserve rapportés aux crédits consentis) de 14% au 30 juin, contre 13% fin 2013, soit l'un des plus élevés en Europe.

Par pôle d'activité, la banque de détail a vu son bénéfice net augmenter de 8,4%, à 843 millions d'euros, pour des revenus en hausse de 1,7%, à 4,7 milliards d'euros. CM11-CIC explique cette performance par une baisse du coût des ressources et un redressement de sa marge d'intérêt, lié au repli de la rémunération de l'épargne réglementée (Livret A, LDD...) par rapport à l'an passé.

Sur son deuxième métier, l'assurance, le groupe a enregistré une progression de 7,8% de son résultat net, à 337 millions d'euros. L'activité a été dynamique sur le segment automobiles, avec des primes en croissance de 3,3%, et en matière d'assurance habitation (+7,6%).

Au niveau du seul CIC, le résultat net comptable semestriel affiche une hausse de 64,5%, à 694 millions d'euros. La banque de détail a tiré son épingle du jeu avec un résultat avant impôt à 457 millions d'euros (+16,9%).

Frais bancaires : jusqu'à 222 € d'économies grâce à notre comparateur

Le réseau bancaire s'est montré particulièrement dynamique en termes de distribution de crédits, l'encours ayant augmenté de 2%, à 105,5 milliards d'euros, tandis que les dépôts atteignaient 86,8 milliards (+4,8% par rapport à mi-2013).