Jean-Pierre Jouyet, jusqu'ici directeur général de la Caisse des dépôts et consignations, a été nommé secrétaire général de l'Elysée, en remplacement de Pierre-René Lemas, qui pourrait lui succéder à la tête de la CDC.

« J'ai présenté ma démission au président de la République qui l'a acceptée et je vais être remplacé par Jean-Pierre Jouyet », a déclaré Pierre-René Lemas. Dans un communiqué annonçant officiellement cette succession, l'Elysée précise que Jean-Pierre Jouyet prendra ses nouvelles fonctions le 16 avril. Dans l'attente, l'intérim sera assuré par la directrice de cabinet de François Hollande, Sylvie Hubac, a indiqué une source proche du dossier.

« M. Lemas, que le président de la République a remercié pour la tâche accomplie à ses côtés depuis mai 2012, sera prochainement proposé pour exercer d'importantes responsabilités dans une grande institution publique », ajoute la présidence sans plus de précisions.

Interrogé sur les nouvelles fonctions qu'il pourrait occuper, Pierre-René Lemas a précisé que François Hollande lui avait déjà fait une proposition mais que le président « l'annoncera mercredi prochain ». Selon le site internet Le Lab-Europe 1, l'ancien secrétaire général se serait vu proposer de prendre la tête de la Caisse des dépôts.

Jouyet, un proche de Hollande

Le secrétaire général de l'Elysée sortant a expliqué à l'AFP qu'il « considérait qu'après le départ du Premier ministre et le remaniement, il était légitime qu'(il) propose sa démission au président » et que celui-ci avait « estimé qu'il valait mieux changer d'équipe et de secrétaire général ».

Jean-Pierre Jouyet, 60 ans, est un proche de François Hollande dont il fut le condisciple à l'ENA (promotion Voltaire), tout comme Pierre-René Lemas. Il avait été nommé secrétaire d'Etat aux Affaires européennes après l'élection de Nicolas Sarkozy en 2007, qui en avait fait l'un des piliers de sa stratégie d'ouverture. Il avait quitté le gouvernement de François Fillon en décembre 2008 pour devenir président de l'Autorité des marchés financiers, avant sa nomination à la Caisse des dépôts.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

De son côté, la Caisse des Dépôts a annoncé que sa directrice générale adjointe, Odile Renaud-Basso, assurera l'intérim à la tête de cette institution en remplacement de Jean-Pierre Jouyet. « Le futur directeur général du groupe sera nommé très prochainement selon les procédures habituelles », a précisé la Caisse des dépôts.

Mercredi matin, les membres du gouvernement sont arrivés à l'Elysée pour le Conseil des ministres. Pour la première fois de l'histoire de la Ve République, le Conseil s'est tenu dans le salon des Ambassadeurs, plus petit que le salon Murat utilisé depuis la présidence de Georges Pompidou. Le Conseil des ministres siègera désormais de façon permanente dans le salon des Ambassadeurs dont la taille correspond au format « resserré » du gouvernement, selon l'Elysée.

Le chef de l'Etat a par ailleurs demandé aux ministres de déposer leurs téléphones portables à l'entrée du salon avant de siéger, afin qu'ils « se concentrent pleinement » sur les dossiers pendant toute la durée du conseil.