Gan prévoyance, dédié à la protection sociale individuelle, vise 170 suppressions de postes par le biais d'un plan de départs volontaires, qui est le cinquième pour sa maison mère, l'assureur Groupama, engagé dans des réductions de coûts drastiques, indique l'Agefi lundi.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Gan Prévoyance espère pouvoir s'entendre avec les partenaires sociaux pour permettre des départs à partir du deuxième semestre 2013, selon le quotidien financier.

Groupama a déjà lancé quatre plans de départs volontaires, avec 171 suppressions de postes dans la structure de tête Groupama SA, 180 postes chez Groupama Supports et Services, quelque 200 postes visés par Gan Assurances, et enfin 80 à 85 dans sa filiale Groupama Banque, détaille l'Agefi.

Au total, les plans de départs volontaires devraient toucher près de 800 collaborateurs chez l'assureur qui avait annoncé il y a deux ans dans un plan d'économies de 400 millions d'euros à l'horizon 2014.