Le ministre de l'Economie et des Finances Pierre Moscovici a estimé jeudi que la Commission européenne n'avait « pas en mains toutes les données » pour établir sa prévision de croissance pour la France à 0,4% en 2013.

Selon les prévisions d'automne de la Commission européenne publiées mercredi, la croissance du PIB ne devrait pas dépasser 0,4% en France en 2013. Plus optimiste, le gouvernement a fondé son projet de budget pour l'an prochain sur une prévision de 0,8%.

« Nous maintenons notre objectif » à 0,8% car « la Commission n'avait pas en mains toutes les données » et « nous sommes confiants », a déclaré en anglais le ministre à la presse lors d'un déplacement à Lyon. « Je suis un peu plus optimiste qu'elle, car nous avons une politique économique solide et crédible, c'est pour ça que nous sommes confiants et que la prévision de la France est maintenue ».

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Selon lui, « la Commission dit d'ailleurs elle-même que nous avons fait un énorme effort » pour réduire les déficits. « J'irai à Bruxelles rencontrer la Commission, j'aurai l'occasion de dire que la France fait ce qu'elle doit faire », a-t-il affirmé.