L'assureur Axa a enregistré au premier semestre un bénéfice net de 2,58 milliards d'euros, en baisse de 36% mais supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur un bénéfice d'environ 2,3 milliards. Le repli est dû à un effet de base défavorable car le premier semestre 2011 avait bénéficié d'importantes plus-values de cession.

Au premier semestre 2011, Axa avait bénéficié d'un effet favorable de 1,54 milliard d'euros lié à la vente de ses activités en Australie et Nouvelle-Zélande, ainsi qu'à la cession de sa participation au capital de l'assureur-vie chinois Taikang Life.

Sur le plan opérationnel, deux des trois pôles d'activité sont en croissance. La gestion d'actifs connaît un repli (-5%) quand l'assurance de personnes (+2,8%) et le dommage (+5,4%) progressent. En assurance de personnes, Axa profite du développement de la prévoyance et de la santé, un axe de croissance prioritaire pour l'assureur, qui a représenté 44% des affaires nouvelles pour la France au premier semestre.

Si la collecte nette est nulle au premier semestre en France, elle est sensiblement positive dans les régions Asie-Pacifique et Europe du Nord, centrale et de l'Est.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

En assurance dommage, les revenus sont soutenus par une hausse moyenne des tarifs de 3%. Les revenus sont en hausse dans toutes les zones géographiques, à l'exception de l'Espagne et de la Belgique. La France affiche une progression de 3%. Au total, le chiffre d'affaires augmente de 3%, à 48,4 milliards d'euros.