L'assureur mutualiste Groupama a engagé la cession de sa filiale Gan Eurocourtage ainsi que de ses activités d'assurance et de courtage au Royaume-Uni, a indiqué jeudi la direction aux salariés du groupe selon une source proche du dossier.

Interrogé par l'AFP, Groupama n'a pas souhaité commenter cette information. La direction a précisé qu'elle souhaitait là « engager un dialogue organisé face à des manifestations de marques d'intérêt exprimées spontanément par certains groupes au cours des dernières semaines », mais « qu'aucune décision (n'était) prise à ce stade ».

Groupama avait annoncé, mi-décembre, un accord avec la Caisse des dépôts (CDC) qui prévoyait une recapitalisation de Gan Eurocourtage par l'établissement para-public, à hauteur de 300 millions d'euros et sous forme d'actions de préférence (sans droit de vote). L'accord incluait également un rapprochement entre les foncières Silic, contrôlée par Groupama (44%), et Icade, dont le capital est majoritairement détenu par la CDC (56%).

Ces deux opérations devaient permettre de renforcer la solvabilité de l'assureur mutualiste, sous pression depuis l'été et le coup de folie des marchés financiers.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Dans l'hypothèse de la cession de Gan Eurocourtage et des activités britanniques, « Groupama sera très attentif à la qualité, à la solidité financière et aux engagements pris à l'égard des équipes par les potentiels repreneurs ». Gan Eurocourtage est la troisième compagnie d'assurance dédiée au marché du courtage, avec un chiffre d'affaires de 1,587 milliard d'euros en 2010.