Plan du site Rechercher

L. Giscard d'Estaing propose de créer un titre de "conseiller en gestion de patrimoine"

  • MoneyVox avec AFP
  • 2 commentaires
Achat immobilier
© Frog 974 - Fotolia.com

Le député du Puy-de-Dôme Louis Giscard d'Estaing propose la création d'un titre de "conseiller en gestion de patrimoine", dans un rapport rendu lundi au ministre de l'Economie François Baroin, selon un communiqué de Bercy.

Egalement vice-président de la Commission des Finances de l'Assemblée nationale, Louis Giscard d'Estaing avait été nommé fin février par François Fillon pour proposer un cadre à la profession de conseiller en gestion de patrimoine.

Le titre de « conseiller en gestion de patrimoine » pourrait être attribué à la fois aux indépendants et aux salariés s'ils remplissent les conditions nécessaires précisées dans le rapport, précise le communiqué du ministère.

Tutelle de l'AMF et de l'ACP

M. Giscard d'Estaing propose également de renforcer la formation des conseillers et de créer « une association-mère regroupant les associations professionnelles actuelles, sous le contrôle du pôle commun de l'Autorité des marchés financiers et de l'Autorité de contrôle prudentiel ».

François Baroin a décidé de mettre ce rapport en consultation publique, « en vue d'une décision à la rentrée sur sa mise en oeuvre ».

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox
Commentaires
Publié le 26 juillet 2011 à 13h13 - #1LMDP
  • Paris

Monsieur Giscard d'Estaing souhaite devenir chef de gestionnaires de patrimoine et agréé qui lui sied. Rappelons qu'un gestionnaire de patrimoine doit pour exercer avoir l'un ou l'autre, et souvent tous les titres suivants : agent immobilier (carte professionnelle + diplome + assurance + garantie financière), courtier en assurance (inscription à l'Orias + diplôme + assurance), statut d'IOSB (assurance spécifique + déclaration), et démarcheur en produits financiers !

Pourquoi vouloir encore tout compliquer davantage alors que les mentions légales qu'un gestionnaire est obligé d'afficher sur le moindre de ses documents atteints déjà 50 lignes et qu'il est assuré de tout côté, souvent en double ?

Il suffirait déjà de faire respecter la loi et de sortir du marché tous les charlatans qui vendent des produits sans être habilités à la faire.

Trouvez-vous ce commentaire utile ?Oui0Non0
Publié le 26 juillet 2011 à 14h30 - #2julienfm

LMDP : tout à fait d'accord.
Quand on voit le magma administratif uniquement pour obtenir le droit de faire :
1) ce que l'on a envie de faire
2) ce que l'on sait faire !

Rajouter encore une couche, c'est décourageant.... Mais si ça permet d'assainir le marché, pourquoi pas ! Mais que les "légitimes" soient automatiquement validés en tant que tel, sous réserve évidemment de fournir les sacro-saints ORIAS, RC PRO, attestations diverses et variées.....