Selon un sondage TNS Sofres publié mercredi à l'occasion de la deuxième édition des Etats généraux du logement, l'action des pouvoirs publics en faveur du logement est jugée insuffisante par une large majorité de Français.

Plus des deux tiers (69%) des personnes interrogées se déclarent ainsi insatisfaits de l'action des pouvoirs publics dans le domaine du logement, contre 25% seulement qui se disent satisfaits. Ce pourcentage atteint même 81% chez les cadres et professions intellectuelles, 78% chez les Franciliens, 76% chez les diplômés de l'enseignement supérieur, 75% chez les 35-49 ans, les salariés et les locataires du privé.

Invités à choisir parmi 12 thèmes ceux que les responsables politiques devraient évoquer en priorité lors de la campagne présidentielle de 2012, les Français placent pourtant le logement seulement en septième position.

Loyers trop chers

En matière de logement, le problème majeur que devra résoudre le futur président de la République concerne, pour 49% des Français la limitation du niveau des loyers. Trois autres sujets sont ensuite cités: la mise à disposition de logements d'urgence pour les plus démunis (40%), la facilitation de l'obtention d'un logement social (36%) et le développement de logements pour les jeunes (36%).

Compte pour enfant/ado : notre comparatif des offres sans risque

L'enquête de TNS Sofres a été réalisée en face-à-face en trois vagues d'avril à mai, à chaque fois auprès d'un échantillon national de 1.000 personnes représentatif de l'ensemble de la population française âgée de 18 ans et plus.