L'économie française a enregistré une croissance de 0,6% au deuxième trimestre, a annoncé vendredi la ministre de l'Economie, Christine Lagarde, tout en jugeant qu'une "révision éventuelle" des prévisions pour 2011 n'était "pas d'actualité".

« +0,6%, c'est-à-dire trois fois mieux qu'au premier trimestre puisque l'Insee a légèrement révisé la croissance du premier trimestre » à 0,2%, après 0,1% annoncé auparavant, s'est réjouie Mme Lagarde sur Europe 1.

« D'une part nous avons un redressement au niveau de la consommation des ménages et puis surtout (...) la reprise de l'investissement des entreprises », a-t-elle expliqué, avant même la publication officielle des chiffres par l'Insee.

L'Insee a confirmé dans un communiqué les chiffres donnés par la ministre.

Prévision 2010 à +1,4%

Si la France n'enregistrait que 0,2% de croissance par trimestre aux 3ème et 4ème trimestres, la prévision de croissance du gouvernement pour l'ensemble de 2010 (+1,4%) se réaliserait, a précisé la ministre.

Quant à la prévision de croissance française pour 2011 de 2,5%, jugée trop optimiste par de nombreux économistes et institutions internationales, ce n'est « pas l'actualité du jour », a dit Mme Lagarde, précisant qu'une révision éventuelle pourrait se faire dans le cadre du budget 2011.

Professionnels : les offres en ligne les moins chères pour limiter vos frais bancaires

Le produit intérieur brut (PIB) allemand a de son côté signé au deuxième trimestre une croissance de 2,2% par rapport au premier, la plus forte depuis la Réunification.