Selon une étude de l'association de défense des consommateurs CLCV, publiée jeudi par Le Parisien, près des deux tiers (64,85%) des organismes HLM ont procédé en 2010 à des augmentations de loyer supérieures à 1%, plafond pourtant recommandé par le gouvernement.

Selon cette enquête annuelle, disponible sur le site internet de CLCV (www.clcv.org) et menée auprès de 165 organismes représentant 20% des offices HLM et 37% du parc total de logements, la moyenne des augmentations constatées est de 1,33%. Près de la moitié des organismes HLM (49,09%) « ont augmenté les loyers entre 1% et 1,9% et 15,76% ont procédé à des hausses de plus de 2% ».

CLCV rappelle que le secrétaire d'Etat au Logement Benoist Apparu avait, dans une circulaire du 12 octobre 2009, recommandé de ne pas pratiquer des hausses supérieures à 1% en 2010. L'association demande par conséquent « un gel exceptionnel des loyers pour l'année 2011 pour faire face à la situation actuelle de crise ».

Crédit immobilier : découvrez les taux les plus bas pour votre projet

La plus importante association de locataires de France, la CNL, avait dénoncé en mars une hausse moyenne de 2% dans les HLM.