Un courtier en assurances, surnommé « petit Madoff », a été condamné jeudi par le tribunal correctionnel de Bordeaux à cinq ans de prison, dont trois avec sursis et mise à l'épreuve, pour avoir détourné plus de 2 millions d'euros au détriment d'une cinquantaine de victimes.

Un mandat de dépôt a été décerné à l'issue de l'audience à l'encontre de XXXXX¹ qui, dans le cadre de sa mise à l'épreuve, aura une obligation de soins psychiatriques, une interdiction de gérer pendant cinq ans, d'exercer une profession en lien avec des maniements de fonds et l'obligation d'indemniser ses victimes.

A l'issue de deux jours de procès, fin janvier, le représentant du parquet, Alain Benech, avait demandé 4 à 5 ans d'emprisonnement et que la peine soit assortie de deux ans de sursis mise à l'épreuve, une mesure impliquant l'indemnisation des victimes.

M. Benech avait notamment souligné « les conséquences graves » et le nombre important de victimes, certaines avaient placé toutes leurs économies, confiant jusqu'à 200.000 euros au courtier.

M. XXXXX¹ proposait des placements garantissant 5% d'intérêts. La plupart de ses clients non seulement n'ont jamais perçu les intérêts promis mais ont aussi perdu les sommes investies.

Investissez dans les PME françaises - 9 plateformes comparées

Le prévenu, qui a effectué 4 mois de détention provisoire, était poursuivi pour exercice illégal de la profession de banquier, faux et usage de faux, abus de confiance et escroquerie.

¹ l'identité de la personne mise en cause a été anonymisée le 28 mai 2018