Malgré un contexte socio-économique tendu, les Français assurent être prêts à faire des dons sur la fin d'année 2022. Ils devraient cependant être moins nombreux et les montants moins importants.

Avez-vous déjà fait un don cette année ? Si oui, vous faites partie des 37% de Français à donner une fois par an, selon une étude Hopening*. Et si ce n'est pas encore fait, il n'est pas trop tard. Ainsi, 41% des Français interrogés pensent faire un don à une association ou une fondation d'ici la fin de l'année 2022. Selon le sondage, « le contexte actuel de hausse des prix n'induit donc pas de fuite massive de la générosité du public. »

En revanche, 34% des sondés ne sont pas certains de donner d'ici fin décembre. Sans surprise, les personnes le plus à même de faire un don d'ici la fin de l'année sont celles qui donnent au moins une fois par an. Parmi ces dernières, « 83% envisagent de faire un don d'ici la fin de l'année 2022. »

68% des sondés donneront autant que d'habitude

Mais combien sont prêtes à donner les personnes qui confirment leur don pour 2022 ? 68% d'entre eux pensent donner le même montant qu'habituellement, quand 20% des Français sondés parmi les donateurs de la fin d'année 2022 pensent donner moins et seulement 10% d'entre eux sont prêts à donner plus. Pour Hopening, cette tendance « viendrait pour la première fois infléchir le montant des dons. Probablement la traduction de l'impact de la hausse du coût de la vie ».

Un autre sondage Odoxa repéré il y a quelques jours par France Bleu expliquait que les Français ont jusqu'ici donné en moyenne 200 euros à des associations, fondations ou des personnes en difficulté en 2022, ce qui représente 7 euros de moins qu'en 2021 selon l'Observatoire des générosités. Une baisse que les sondés expliquent par « l'anxiété économique » actuellement ressentie.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Pour rappel, si vous faites des dons à des associations venant en aide à des personnes en difficulté (Croix-Rouge, Secours populaire...), vous bénéficiez d'une réduction d'impôt correspondant à 75% des dons versés, dans la limite de 1 000 euros, comme le rappelle le site service-public.fr.

*Enquête menée les 28 et 29 septembre 2022 par OpinionWay sur un échantillon de 1008 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.