A l'occasion du Mondial de l'Auto 2022, Emmanuel Macron a annoncé une hausse du bonus écologique à 7 000 euros pour les ménages les plus modestes.

Après ses projets de développement du leasing électrique lors de la dernière présidentielle, Emmanuel Macron a annoncé le passage de 6 000 à 7 000 euros du bonus écologique accordé à certains acheteurs d'un véhicule électrique. « Parce que nous voulons rendre la voiture électrique accessible à tous, nous allons même porter le bonus écologique de 6 000 à 7 000 euros pour la moitié des ménages », a déclaré le chef de l'Etat. Depuis leur mise en place, ces bonus ont permis de faire décoller le marché des véhicules électriques dans de nombreux pays, alors qu'elles restent bien plus chères à l'achat que leurs équivalents à essence ou diesel.

La part de marché des véhicules hybrides est montée à 25,8% (+11 points) en France et celle des véhicules électriques à 9,8% (+3,1 points), alors que les véhicules diesel ont vu leur part baisser de 9,5 points par rapport à l'année précédente, à 21,1%. Au total, 786 274 véhicules électriques et hybrides rechargeables circulent sur le sol français selon le ministère de l'Ecologie.

Un véhciule de moins de 47 000 euros

Ce bonus écologique, qui aurait dû baisser à 5 000 euros au 1er juillet dernier, est valable pour les véhicules vendus moins de 47 000 euros. Au cours du quinquennat précédent, quelque 430 000 bonus écologiques ont été distribués, selon le ministère de la Transition écologique.

Électricité, gaz : réduisez votre facture avec notre comparateur en ligne

Le bouclier tarifaire sur les prix de l'énergie va par ailleurs être étendu aux recharges sur les bornes électriques, a annoncé Emmanuel Macron dans Les Echos. « A partir de janvier 2023, nous allons aussi étendre le bouclier tarifaire aux bornes électriques (...) Aujourd'hui, les prix restent raisonnables, nous allons nous assurer qu'ils le resteront », a défendu le président de la République.