La Première ministre Elisabeth Borne a demandé mercredi aux entreprises qui le peuvent d'« augmenter les salaires » de leurs employés, notamment via des primes défiscalisées.

« J'invite les entreprises qui le peuvent financièrement à augmenter les salaires ou à mobiliser ces primes de pouvoir d'achat », a affirmé la cheffe du gouvernement sur TF1. « Le gouvernement agit » face à l'inflation mais « il faut aussi que les entreprises prennent leurs responsabilités », a ajouté Elisabeth Borne, qui a fait mercredi au Parlement sa déclaration de politique générale.

« Celles qui ont des marges financières, il faut qu'elles augmentent leurs salariés » notamment via « des primes exceptionnelles » défiscalisées, a-t-elle ajouté, soulignant que le projet de loi sur le pouvoir d'achat permettrait aux entreprises « de tripler le plafond de ces primes ».

Elle a par ailleurs confirmé que ce projet de loi, présenté jeudi en Conseil des ministres, comprendrait une « aide d'urgence à la rentrée » pour les Français ayant des revenus modestes, d'un montant « de 100 euros par foyer » avec « 50 euros par enfant ».

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Avec ce nouveau paquet « de l'ordre de 20 milliards d'euros », « on agit fortement pour protéger le pouvoir d'achat des Français », a-t-elle martelé.