Vendredi 1er avril 2022, l'Allocation adulte handicapé (AAH) a été revalorisée de 1,8%, soit 16,26 euros de plus par mois pour les bénéficiaires. Fixé à 919,86 euros mensuels, le nouveau montant maximal sera versé dès le mois de mai prochain.

L'Allocation adulte handicapé (AAH) est revalorisée depuis le 1er avril 2022. Comme l'annonce le secrétariat d'Etat chargé des Personnes handicapées dans un communiqué de presse, le montant maximal de cette prestation pour une personne seule sans ressource augmente de 16,26 euros par mois pour atteindre 919,86 euros. Soit une revalorisation de 1,8%.

Ce nouveau montant, attribué sans que les bénéficiaires n'aient besoin d'entreprendre des démarches complémentaires, sera versé dès le mois de mai 2022. Un taux d'incapacité de 80% est nécessaire pour pouvoir en bénéficier, rappelle Le Particulier. En cas de restriction substantielle et durable d'accès à l'emploi causée par le handicap en question, un taux compris entre 50 et 79% peut suffire.

Le calcul prend en compte les revenus du conjoint

Pour rappel, le versement de cette prestation doit faire l'objet d'une demande d'allocation auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH). Les ressources des bénéficiaires en 2020 ne doivent pas dépasser un plafond fixé à 10 843,20 euros pour les célibataires et 19 626,19 euros pour les couples. Une majoration de 5 421,60 euros est prévue pour chaque enfant à charge.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Depuis le 1er janvier 2022, un nouveau mode de calcul de l'AAH permet de venir en aide aux personnes en couple dont les revenus sont les plus modestes. Tous les bénéficiaires qui sont en couple, sans activité et dont le conjoint gagne le Smic touchent l'AAH à taux plein, soit 919,86 euros, ajoute le secrétariat d'Etat chargé des Personnes handicapées dans son communiqué. Ce dernier précise que grâce à cette mesure, 140 000 foyers ont bénéficié d'une hausse moyenne de 110 à 120 euros par mois.

APL, alloc', RSA... Découvrez toutes les aides sociales auxquelles vous avez droit