Des milliers de bénéficiaires de l'indemnité inflation sont passés entre les mailles du dispositif et n'ont pas encore reçu le versement de 100 euros promis à 38 millions de particuliers. Le ministère de l'Economie promet à MoneyVox que ces oubliés vont bien toucher cette prime.

38 millions de personnes ont normalement dû recevoir un virement de 100 euros net d'impôt correspondant au montant de la prime inflation promise par le gouvernement à l'automne dernier. Enfin presque. Si certains retraités doivent encore patienter quelques jours, le temps que l'argent versé apparaisse sur leur compte bancaire, des milliers de bénéficiaires de cette indemnité, destinée aux particuliers ayant moins de 2 000 euros de revenus nets mensuels, ont été pénalisés par un imbroglio administratif et n'ont rien reçu. Il s'agit notamment d'auto-entrepreneurs demandeurs d'emploi ou bénéficiaires du RSA.

Selon les informations de RMC qui a eu accès à un mail interne à Pôle emploi, la direction explique à ses agents que ces oubliés de la prime inflation devront « solliciter l'indemnité en mars 2022 auprès du gouvernement via un site dédié en cours de création ». Cette information a été diffusée par nos confrères le 16 février. Deux semaines plus tard, alors que le mois de mars vient de commencer, où en est la mise en place de cet outil ?

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Un virement mais quand ?

Contacté ce mardi par MoneyVox, le ministère de l'Economie explique regarder « avec attentions les cas de non-versement. Toutes les personnes éligibles toucheront l'indemnité inflation. ». Pour autant, à ce stade, Bercy ne souhaite pas commenter les modalités de versement à venir de cette prime qui est destinée à préserver le pouvoir d'achat face à la forte hausse du coût de l'énergie. Reste à savoir quand le virement de 100 euros sera effectif pour les particuliers concernés.

Réalisez jusqu'à 259 euros d'économies sur vos frais bancaires