L'Europe va lancer une réflexion pour créer des nouveaux billets ornés de figures historiques européennes. L'euro est la seule des grandes monnaies mondiales à ne pas avoir de visages sur ces billets.

C'est une nouvelle étape qui se profile pour l'euro. 20 ans après l'entrée en vigueur de la monnaie unique, de nouveaux billets pourraient voir le jour « ornés de visages d'Européens et d'Européennes célèbres, ou de monuments emblématiques du continent », révèlent Les Echos ce lundi. « Le projet pourrait être rendu public dans les prochains jours, alors que commence un cycle de célébration des 20 ans de l'euro fiduciaire (en pièces et billets), né le 1er janvier 2002. L'idée serait de charger un groupe d'experts de sélectionner différentes options, puis de consulter les citoyens sur leurs préférences », explique le quotidien.

Ce midi, la Banque centrale européenne (BCE) a confirmé en partie l'information expliquant qu'elle projette de modifier le graphisme des billets en euros. Une décision finale devrait être prise en 2024. Un groupe de travail multidisciplinaire conseillera la BCE sur de nouveaux thèmes. La BCE, sur la base des propositions du groupe consultatif, demandera au public de se prononcer sur les thèmes présélectionnés. Ensuite, un concours de graphisme sera lancé, à l'issue duquel la BCE consultera encore une fois les membres du public. La décision finale sera prise par le Conseil des gouverneurs de la BCE.

Le graphisme des billets en euros actuels repose sur le thème « Époques et styles architecturaux », représenté par des fenêtres, des portails et des ponts. « Les billets en euros sont destinés à durer. Ils constituent un symbole tangible et visible de notre unité européenne, particulièrement en période de crise, et ils font toujours l'objet d'une forte demande », a déclaré Christine Lagarde, présidente de la BCE. « Après vingt ans, il est temps de revoir l'apparence de nos billets de banque, afin que les Européens de tous âges et de tous horizons puissent s'en sentir plus proches. »

Mais ces nouveaux billets ne verront donc pas le jour avant plusieurs années en raison des délais de validation et de fabrication. En effet, le débat entre pays membres risque d'être intense. L'idée de mettre en avant sur les billets des visages ou des monuments n'est pas neuve. Elle avait été avancée dans les années 90 mais les instances européennes n'étaient pas allées plus loin « face aux débats passionnés que le projet suscitait. Tous les Etats-membres voulaient voir honorés leurs héros ou leurs plus beaux trésors », rappellent Les Echos.

Frais bancaires : jusqu'à 259 € d'économies grâce à notre comparateur

Résultat, l'euro est la seule des grandes monnaies mondiales à ne pas avoir de visages sur ces billets contrairement au dollar, à la livre ou encore au yen. « L'euro fut souvent critiqué pour être une monnaie désincarnée, alors que les Delacroix, les frères Grimm et les Hernán Cortés ancraient les francs, les deutsche marks et les pesetas dans l'histoire des peuples », soulignent Les Echos.

« Nous voulons mettre au point des billets en euros auxquels les Européens peuvent s'identifier, et qu'ils seront fiers d'utiliser comme monnaie », a déclaré Fabio Panetta, membre du directoire de la BCE. « Le processus de conception de nouveaux billets en euros sera mené parallèlement à la phase d'étude sur un euro numérique. Les deux projets visent à fournir aux Européens une monnaie sûre, conformément à notre mandat. »

Pain : l'euro a-t-il fait flamber le prix de la baguette ?