Emmanuel Macron a annoncé mercredi le retour du confinement sur tout le territoire national à partir de vendredi pour au moins un mois, mais sans fermer les établissements scolaires. « Les commerces qui ont été définis au printemps comme non essentiels, les établissements recevant du public, notamment les bars et restaurants, seront fermés », a-t-il ajouté.

Emmanuel Macron a annoncé mercredi le retour du confinement sur tout le territoire national à partir de vendredi pour au moins un mois, mais sans fermer les établissements scolaires. « J'ai décidé qu'il fallait retrouver à partir de vendredi, le confinement qui a stoppé le virus. Tout le territoire national est concerné », a précisé le chef de l'Etat qui a également ajouté qu'il durerait « a minima » jusqu'au 1er décembre. « Ce confinement sera adapté sur trois points principaux : les écoles resteront ouvertes, le travail pourra continuer, les Epahd et les maisons de retraite pourront être visités », a-t-il complété. « Comme au printemps, vous pourrez sortir de chez vous uniquement pour travailler, vous rendre à un rendez-vous médical, pour porter assistance à un proche, pour faire vos courses essentielles ou prendre l'air à proximité de votre domicile », a détaillé le président de la République.

« C'est donc le retour de l'attestation comme au printemps », a-t-il dit. « Les réunions privées en dehors du strict noyau familial seront donc exclues, les rassemblements publics seront interdits et vous ne pourrez pas vous déplacer d'une région à l'autre, à l'exception des retours de vacances de la Toussaint ». Il a précisé à ce propos : « Il y aura une tolérance durant ce week-end de retour pour que chacune et chacun puisse revenir de son lieu de vacances, pour pour que les familles puissent s'organiser ».

Assurance auto : économisez jusqu'à 340 € grâce à notre comparateur en ligne

« Les commerces qui ont été définis au printemps comme non essentiels, les établissements recevant du public, notamment les bars et restaurants, seront fermés », a-t-il ajouté.