Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a promis lundi « un dispositif fiscal » pour « inciter les bailleurs à réduire » les loyers des entreprises, lors de l'examen du plan de relance à l'Assemblée nationale.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a promis lundi « un dispositif fiscal » pour « inciter les bailleurs à réduire » les loyers des entreprises, lors de l'examen du plan de relance à l'Assemblée nationale. En évoquant une « question brûlante » pour les entrepreneurs, Bruno Le Maire s'est fixé « l'objectif de parvenir à un accord d'ici la fin de la semaine » sur ce sujet. « Nous mettrons en place un dispositif fiscal pour inciter les bailleurs à réduire leurs loyers », a-t-il indiqué.

« Je préciserai les règles du dispositif dans le courant de la semaine. Cela correspondra exactement à ce que demandaient les entreprises les plus fragilisées par la crise », selon lui. Payer le loyer est un « problème majeur » pour hôteliers et restaurateurs, a récemment estimé le syndicat patronal des indépendants du secteur, le GNI, après avoir sondé ses adhérents.

Alors que le couvre-feu va encore réduire l'activité des professionnels, un sur quatre constate des relations dégradées avec son bailleur : 15% rapportent des « menaces » d'actions judiciaires en expulsion et 7% une exécution de celles-ci, selon le GNI.

Économisez jusqu'à 50% sur votre assurance emprunteur

A Paris, où le coût de l'immobilier est très élevé, deux professionnels sur trois ont des loyers mensuels supérieurs à 10.000 euros, davantage que le montant maximal de l'aide du Fonds de solidarité.