La réforme des retraites, suspendue en mars à cause de la crise épidémique, « se fera avant la fin du quinquennat », a assuré lundi le secrétaire d'Etat chargé du dossier, Laurent Pietraszewski.

« On a un engagement avec les Français, de transformation de notre système de retraites pour en faire quelque chose de plus juste, de plus solidaire », a observé sur RTL le secrétaire d'Etat.

Les « enjeux d'aujourd'hui » concernent plutôt la reprise de l'activité malgré la circulation du coronavirus, a souligné Laurent Pietraszewski, par ailleurs en charge de la santé au travail.

Cependant, « je suis là pour faire cette transformation du système de retraites, donc oui, elle se fera avant la fin du quinquennat », a-t-il ajouté, en réponse à une question sur le calendrier de ce projet.

Cette réforme, qui avait provoqué avant l'épidémie deux mois de fronde syndicale et politique, a été « suspendue » mi-mars après son adoption en première lecture à l'Assemblée nationale.

Le président Macron a cependant estimé, le 14 juillet, que la France ne pourrait pas faire « l'économie d'une réforme » de son système de retraites, tout en reconnaissant que le projet du gouvernement ne pourrait pas être maintenu tel que conçu avant la crise sanitaire.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Le Premier ministre Jean Castex a ensuite annoncé, le 17 juillet, qu'il décalait cette réforme sociale clé. Il a promis une « nouvelle méthode », en distinguant le « caractère structurel » du projet « qui vise à plus de justice » et son « volet financier ».