L'Autorité de la concurrence française a donné jeudi son feu vert « sans condition » au rachat par le groupe bancaire mutualiste Crédit Agricole de la société Ménafinance, spécialisée dans les prêts à la consommation –notamment pour les enseignes Fnac-Darty.

CACF, filiale du Crédit Agricole dédiée aux crédits à la consommation, avait informé le 18 mai le gendarme de la concurrence de son intention de prendre le contrôle de Ménafinance, dont il était déjà un partenaire de longue date.

Ménafinance, jusqu'alors sous le contrôle conjoint CACF et de l'enseigne d'électroménager Darty, est « active dans le domaine des prêts à la consommation à destination, notamment, des clients des enseignes Fnac-Darty » et « distribue des (...) assurances emprunteur pour le compte de tiers », a relevé l'Autorité de la concurrence.

Concernant les marchés du crédit à la consommation et de l'émission de cartes de paiement, « la part de marché de la nouvelle entité demeurera inférieure ou proche de 25% », a-t-elle souligné, dans un communiqué, observant que l'intégration des activités des deux sociétés était d'ores et déjà « forte ».

Investissez dans l'immobilier dès 1 000 €. Notre palmarès des meilleures SCPI

« La nouvelle entité continuera également à faire face à la concurrence de nombreux acteurs de taille comparable, parmi lesquels les groupes BPCE (et sa filiale Oney Bank), BNP Paribas (Cetelem) ou Crédit Mutuel (Cofidis) », a ajouté l'Autorité de la concurrence, précisant avoir « autorisé cette opération sans condition ».