Plan du site Rechercher

Argent : ces 1 125 euros que les salariés pourraient perdre fin décembre

  • Par
  • ,
Formation
© ZoFot - stock.adobe.com

28 millions de salariés du privé bénéficient potentiellement d’un espace personnel sur le site Moncompteformation, qui permet de consulter le montant dont ils disposent pour une formation. Mais seuls 16% ont fait le nécessaire pour rapatrier leurs anciens droits, qui arrivent à échéance fin décembre.

Si vous êtes salarié dans le privé, vous avez sans doute de l’argent qui dort quelque part et vous l’ignorez… Une récente réforme de la formation professionnelle, adoptée en septembre 2018, a transformé la façon dont est alimenté le CPF, le compte personnel de formation. Auparavant, celui-ci était crédité en heures (les salariés cumulaient des heures de formation : au titre du DIF, droit individuel à la formation, jusqu’en 2014, puis au titre du CPF, compte personnel de formation, à partir de 2015). Mais depuis début 2019, le CPF est crédité en euros (pour faire simple, dans le cas général, un salarié obtient désormais 500 euros par année de travail, dans la limite de 5 000 euros). Problème : le législateur n’a pas prévu de transformation automatique des anciennes heures de DIF (celles d’avant 2015) en euros, c’est au salarié d’effectuer le rapatriement. Sans action de sa part d’ici le 20 décembre 2020, il perdra donc une partie de son budget formation !

Un manque à gagner que la Caisse des dépôts, qui gère le CPF, estime en moyenne à environ 1 125 euros (l’équivalent de 75 heures) pour les 84% de personnes éligibles au dispositif qui n’ont encore rien fait. Dans une étude publiée en février 2020 (1), l’organisme considère qu’en rapatriant leurs heures de DIF sur le CPF, les salariés pourraient ainsi bénéficier de 2 000 euros environ pour financer une formation. Que peut-on « s’offrir » avec cette somme ? Rarement une formation en entier… Il faudra souvent trouver une autre source de financement ou y mettre de sa poche puisque le coût moyen d’une formation en 2018 était de 2 400 euros. Mais les « cursus » les plus suivis restent cependant accessibles : cette année là, 39% des salariés formés avaient opté pour un apprentissage en langue, dont le coût moyen était de 2 067 euros pour 57 heures ; 12% pour une formation en information, qui revenait à 1 723 euros pour 57 heures ; et 12% avaient opté pour le domaine des transports / manutention / magasinage avec un budget de 1 228 euros pour 58 heures de formation.

Si vous êtes concerné, pensez donc à vous rendre avant le 31 décembre 2020 sur le site officiel ou l’application. Pour créer votre compte, 3 minutes suffisent. Vous devez renseigner vos noms, numéro de sécurité sociale, adresse mail, et choisir un mot de passe. Ensuite, on vous demande votre niveau de diplôme le plus élevé et son année d’obtention (pour calculer vos droits lors de la prochaine alimentation du compte). Le site vous affiche alors automatiquement le montant de vos droits de formation (au titre du CPF)… mais avec la mention « dont 0 € de DIF ». Pour récupérer vos heures de DIF antérieures à 2015, vous devez cliquer sur « Mes droits formation » puis « Saisir mon DIF ». Renseignez alors le nombre d’heures concernées (que vous trouverez soit sur votre bulletin de salaire de décembre 2014 ou janvier 2015, soit sur l’attestation de droits au DIF transmise par votre employeur en 2015, soit sur le certificat de travail remis par votre dernier employeur avant décembre 2014) et téléchargez l’un des 3 documents mentionnés précédemment. Sans large communication de la part du ministère du travail ou de la Caisse des Dépôts, on comprend pourquoi seulement 16% des salariés ont relevé le défi de ce parcours du combattant qu'est le droit à la formation…

(1) Le compte personnel de formation des salariés : retour sur les coûts de formation 2018

Partager cet article :

© MoneyVox / MR / Février 2020

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox