Groupama a multiplié les partenariats en 2015

  • MoneyVox avec AFP
  • ,
Logo de Groupama
DR

L'assureur mutualiste Groupama, engagé dans une politique de partenariats et d'investissements dans le numérique, a dégagé un bénéfice net de 368 millions d'euros, en hausse de 43% essentiellement grâce des plus-values de cession.

Le bénéfice opérationnel a également progressé l'an dernier de 26%, ressortant à 163 millions d'euros, en dépit d'un environnement de taux bas et de changements réglementaires et de jurisprudence sur le marché automobile en Turquie, souligne l'assureur.

Ces résultats ont été tirés par les plus-values réalisées l'an dernier, d'un montant total de 269 millions d'euros, essentiellement dues à la vente des participations de l'assureur dans les groupes Véolia Environnement et Mediobanca. Le chiffre d'affaires du groupe, en légère augmentation (+0,8%), a lui atteint 13,74 milliards d'euros.

Forte progression de l'assurance santé collective

L'assurance de la personne a dégagé des revenus en hausse de 1,1% à 6,32 milliards d'euros notamment grâce à « la forte progression de l'activité en assurance santé collective tant en France qu'à l'international et (à) l'inflexion de l'activité épargne-retraite en France » dont le chiffre d'affaires s'est stabilisé après plusieurs années de repli, explique Groupama.

En assurances de biens et responsabilités, le groupe enregistre une croissance de 0,8% de son chiffre d'affaires pour atteindre 7,14 milliards d'euros en raison d'une politique de souscription et de hausses de tarifs ciblées. Le ratio combiné net (indemnisation des sinistres et frais généraux rapportés aux primes perçues) s'établit en 2015 à 99,2%, demeurant quasiment stable par rapport à 2014 (+0,2 point).

Groupama indique par ailleurs poursuivre sa politique de maîtrise des frais généraux. L'an dernier, leur réduction a été toutefois limitée à 15 millions d'euros contre 102 millions en 2014, les investissements s'étant intensifiés « notamment dans le digital pour faire face à l'évolution rapide des technologies et des attentes des clients », est-il précisé.

Se renforcer dans la banque en ligne avec Orange

Concernant son futur partenariat avec le géant français des télécoms Orange, annoncé début janvier, Groupama confirme que les négociations en cours « pourront aboutir à la détention par Orange de 65% de Groupama Banque ». Cette association lui permettra « de renforcer son activité de banque en ligne, et à Orange de mener à bien sa diversification dans les services bancaires », indique l'assureur.

Le groupe a par ailleurs conclu un accord en octobre 2015 avec les filiales de financements et services du groupe Renault afin de commercialiser une offre d'assurance automobile dans les réseaux Renault et Dacia.

En outre, Groupama souligne s'être engagé l'an dernier dans de « nombreux partenariats pour soutenir l'économie collaborative et l'innovation », notamment avec les plateformes de « crowdfunding » (prêts participatifs) Unilend et Lendopolis.

Dans le secteur agricole, Groupama s'est ainsi allié à la plateforme de partage de matériels agricoles WeFarmUp.com et à Airinov, spécialisé dans le drone en agriculture, pour développer son utilisation dans la protection du risque.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox