Le ministre des Finances Michel Sapin a estimé mercredi que la confirmation mercredi par l'Insee d'une croissance nulle au deuxième trimestre 2015 « conforte » la prévision de croissance de 1% du gouvernement pour 2015.

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Dans une courte déclaration à l'AFP, il a rappelé que l'acquis de croissance, c'est-à-dire la croissance annuelle si les deux prochains trimestres étaient nuls, avait été revue à la hausse par l'Insee, à 0,9%. « L'Insee confirme que la reprise est à l'œuvre », s'est félicité le ministre.

Pour Michel Sapin, le crédit d'impôt compétitivé emploi (CICE) et le Pacte de responsabilité, ensemble d'aides aux entreprises, « fonctionnent : la chute continue des marges des entreprises depuis la crise est endiguée et les deux-tiers du chemin ont été repris », a-t-il estimé. Le taux de marge des entreprises a été évalué par l'Insee à 31,1% au deuxième trimestre (-0,1 point) mais il avait fortement augmenté au premier (+1,4 point, passant de 29,8% à 31,2%).