La foncière Eurosic, spécialiste de l'immobilier de bureau, a annoncé mercredi une forte augmentation de son activité au premier trimestre par rapport à la même période de 2014, gonflés par l'acquisition l'an dernier de sa concurrente SIIC de Paris.

Les revenus du groupe se sont élevés sur le trimestre écoulé à 34,2 millions d'euros, en hausse de 30,8% en données publiées, a précisé l'entreprise dans un communiqué.

Cependant, « à périmètre constant, les revenus bruts baissent de 2,8%, dont 0,4% proviennent des effets d'indexation négative. Hors indexation, la baisse à périmètre constant s'explique par la réduction de loyer liée à la fin du bail SPIE sur le Campus Saint-Christophe (Cergy) et à la libération de logements des portefeuilles de logements EDF avant leur cession », a indiqué Eurosic.

Découvrez les meilleures cartes bancaires gratuites grâce à notre comparatif

Le portefeuille du groupe affiche un taux d'occupation de près de 88% et une durée moyenne des baux de près de 5 ans, ajoute le texte.