Plan du site Rechercher

Crowdfunding en Europe : la France médaille d'argent, loin derrière le Royaume-Uni

  • Par
Flèches indiquant "Crowdfunding"
© tashatuvango - Fotolia.com

Ernst & Young et l’Université de Cambridge viennent de publier une étude sur le crowdfunding en Europe. Le Royaume-Uni en est le leader incontestable, avec plus de 2 milliards collectés en 2014, tandis que la France se hisse à la deuxième position avec 154 millions.

255 plateformes, 2,957 milliards d’euros récoltés en 2014 : voici les chiffres du crowdfunding en Europe, d’après le premier rapport paneuropéen d’Ernst & Young, cabinet spécialisé en audit, et l’Université de Cambridge. Premier constat de cette étude : la supériorité écrasante du Royaume-Uni. En effet le pays pèse pour près de 79% de la collecte européenne, et concentre environ un quart des plateformes. Une telle domination faussant les moyennes européennes, le rapport l’exclut donc des différents chiffres exposés ci-dessous.

Hors Royaume-Uni donc, le marché du crowdfunding en Europe a connu une croissance annuelle de 115% sur les trois dernières années. De 137 millions d’euros en 2012, la somme d'argent amassée annuellement a atteint les 620 millions d’euros l'an dernier. Avec 154 millions en 2014, la France est le pays européen où cette collecte est la plus importante, suivie par l’Allemagne (140 millions) et la Suède (107 millions). Paradoxalement, ce ne sont pas forcément les pays dénombrant le plus de plateformes de financement participatif qui enregistrent les meilleures performances. L’Espagne qui compte le plus de plateformes (34 selon l’étude), n’a récolté « que » 62 millions d’euros, se positionnant au 5e rang européen. A l’inverse, la Suède qui se place sur la troisième marche du podium ne recense que trois plateformes officiant sur son territoire.

Le prêt aux particuliers en tête

Le rapport souligne également que le prêt aux particuliers est le type de crowdfunding majoritaire en Europe, avec 274,62 millions d’euros collectés en 2014 et une progression annuelle de 113% depuis 2012. Le don avec contreparties se place deuxième, avec 120,33 millions et une progression de 127%. Suivent les prêts aux entreprises (93,1 millions), qui affichent une croissance annuelle exceptionnelle de 272%, et l’equity-crowdfunding (82,56 millions, 116% de progression). En ce qui concerne les prêts aux entreprises, 201 millions ont été récoltés depuis 2012, ayant permis de financer 9.743 PME.

En maintenant ce niveau de croissance, Ernst & Young projette une collecte de 1,3 milliard d’euros en 2015. Une estimation quintuplée (soit 7 milliards), en y ajoutant le Royaume-Uni.

Partager cet article :
Émilie LONGIN

© cbanque.com / EL / Février 2015

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox