L'assureur et courtier April a enregistré une baisse de 28,2% de son bénéfice net en 2014, plombé notamment par des coûts de restructuration, et s'attend à une « relative stabilité » de son résultat opérationnel courant en 2015, a-t-il annoncé mercredi.

Le chiffre d'affaires consolidé, déjà publié fin janvier, a lui reculé de 1,6%, à 766,3 millions d'euros. L'an passé, le résultat net a atteint 36,6 millions d'euros, un niveau inférieur à celui attendu en moyenne par les quatre analystes interrogés par le fournisseur de données financières Factset.

Le résultat opérationnel s'est lui établi à 69,3 millions d'euros, en baisse de 18,4%, soit dans le haut de la fourchette annoncée par le groupe lyonnais en janvier. April avait alors indiqué s'attendre à une chute comprise entre 18% et 21% de ce résultat.

Des éléments non récurrents ont plombé les résultats du groupe à hauteur de 6,8 millions d'euros en 2014. Ils concernent la restructuration de sa présence à la Réunion pour 4,8 millions d'euros ainsi que les coûts nets de la fermeture de ses activités en Argentine, au Chili, en Hongrie et en Biélorussie.

L'assureur et courtier a également été pénalisé par des investissements consentis en vue de la généralisation de l'assurance complémentaire dans les entreprises au 1er janvier 2016, sans que l'impact de ceux-ci soient chiffrés.

2015 : année d'investissement

« 2014 est une année de résilience et d'investissement pour April », a commenté son PDG Bruno Rousset, cité dans un communiqué. Pour 2015, April annonce qu'il fait face à « une nouvelle année d'investissement » mais dit anticiper « une relative stabilité » de son résultat opérationnel courant. Celui-ci a reculé de 12,1% en 2014, à 76,1 millions d'euros.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Par branche, la santé/prévoyance a vu son résultat opérationnel être quasiment stable l'an passé (-0,7%, à 87 millions d'euros).

Les activités de dommage ont en revanche basculé dans le rouge, avec une perte opérationnelle de 9,9 millions d'euros, contre un bénéfice de 5,8 millions en 2013, liée notamment aux restructurations engagées.

April envisage de verser un dividende de 0,42 euro par action, en baisse par rapport à 2013 (0,50 euro) mais supérieur aux attentes.