Un an après la publication de la charte « Euro PP » encadrant le financement des PME et entreprises de taille intermédiaire (ETI) via des placements privés, la place de Paris a lancé jeudi deux contrats-types pour favoriser ce marché.

Les placements privés permettent aux PME et ETI de se financer directement auprès d'investisseurs, sous forme de prêts ou d'émissions obligataires. « Ces contrats-types couvrent l'intégralité du marché de l'Euro PP qu'il s'agisse de prêts ou d'émissions obligataires, tout en préservant les spécificités respectives de ces deux segments », explique dans un communiqué le comité de pilotage, qui regroupe 10 associations financières.

« L'objectif est de favoriser le développement de nouveaux instruments de financement au travers de l'émergence d'un marché des placements privés européen plus efficient et mieux intégré via une standardisation de la documentation contractuelle », poursuit ce comité, dont les travaux sont menés sous l'égide de la Banque de France et du Trésor.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Depuis 2012, ce type de financement a permis de mobiliser environ 12 milliards d'euros, principalement au profit d'entreprises de taille intermédiaire et avec de premières opérations d'émetteurs étrangers à Paris réalisées à l'été 2014, précise le comité.