Les prix des logements anciens en France ont légèrement baissé au deuxième trimestre par rapport aux trois mois précédents, reculant de 0,5% pour les appartements, selon les données définitives de l'indice Notaires-Insee publié mardi.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Sur un an, les prix des logements anciens affichent un recul de 1,3% en France, plus marqué que celui annoncé le mois dernier dans des données provisoires, le prix des appartements baissant de 1,3% et celui des maisons de 1,2%. D'avril à juin, les prix des maisons ont en revanche légèrement progressé de 0,2%.

« La tendance à la baisse se confirme, et ce un peu plus nettement en Ile-de-France qu'en province. La baisse cumulée de l'indice national atteint 4,4% depuis le point haut du troisième trimestre 2011 », estiment les notaires.

Dans un marché qualifié « d'atone et attentiste », ils appellent à l'application imminente des mesures du plan de relance annoncé par le gouvernement, « afin d'en percevoir au plus vite les effets et rompre l'immobilisme des acteurs du marché ».