Les particuliers n’ayant pas opté pour le prélèvement mensuel doivent s’acquitter de leur impôt sur le revenu dans les prochains jours.

L’échéance est fixée au lundi 15 septembre 2014 pour tous les contribuables choisissant un mode de paiement non dématérialisé : chèque, titre interbancaire de paiement (TIP), espèces (limité à 300 euros aux guichets publics) ou virement. En cas de paiement envoyé par courrier, c’est la date du cachet de La Poste qui fait foi. Une majoration de 10% de l’impôt s’applique en cas de retard de paiement.

Délai supplémentaire sur internet et sur mobile

L’administration fiscale octroie un délai de cinq jours aux foyers choisissant de payer sur impots.gouv.fr. Dans ce cas, les contribuables ont jusqu’au samedi 20 septembre minuit pour s’acquitter de leur dû. Le prélèvement sur le compte bancaire sera effectif le 25 septembre, soit à la même date que pour ceux qui ont opté pour le « prélèvement à l’échéance ».

Le paiement par smartphone se fait dans les mêmes délais, à condition de télécharger l’application « Impots.gouv » et d’avoir reçu un avis d’imposition avec « flashcode ». Si tel est le cas, il faut « flasher » ce code situé en bas à gauche de la feuille d’impôt sur le revenu.

Investissez dans la Bourse au meilleur prix ! 8 offres comparées

Attention : dans certains cas particuliers, les avis d’imposition ne sont distribués qu’en octobre. Si tel est le cas, « la date limite de paiement de cet impôt est fixée à une autre échéance (17 novembre) », comme le souligne l’administration fiscale sur son site web. Dans tous les cas, c’est la date limite de paiement figurant sur l’avis d’imposition qui doit être prise en compte.