Plan du site Rechercher

Les banques n'osent pas encore la publicité sur les distributeurs de billets

  • MoneyVox avec AFP
Carte bancaire et distributeur
© Douglas McLaughlin - Fotolia.com

Les banques françaises n'osent pas encore utiliser les distributeurs de billet comme vecteur de publicité, a indiqué mardi le le fabricant de distributeurs Diebold qui souhaite développer cette fonctionnalité en France.

« Les banques montrent un grand intérêt pour cette application mais aucune ne veut être la première à se lancer », a regretté Michel Moulène, directeur marketing de Diebold pour la région Europe, Afrique et Moyen-Orient. Après une tentative avortée du réseau BCP, filiale de la Caisse d'Epargne Ile-de-France, un autre réseau bancaire français a décidé de tester sur quelques machines cette fonctionnalité, lancée l'an dernier en France par la société Protéron en partenariat avec Diebold, a indiqué le fabricant de distributeurs.

Inquiètes que la diffusion de pub ne nuise à leur image, les banques françaises se montrent plus frileuses que leurs homologues outre-Atlantique, où le concept est largement répandu. L'enseigne Carrefour a en revanche été séduite par cette fonction et vient de la déployer sur ses distributeurs de billets.

« Sûr » que le client voit la publicité

Le distributeur « est l'un des seuls médias où l'on peut être sûr que le client voie la publicité », a indiqué Michel Moulène, précisant que cette fonction pouvait être génératrice de chiffre d'affaires pour les banques, sans donner de chiffres. Pour l'utilisateur, l'écran publicitaire, qui apparaît juste avant la sortie des billets, ne ralentit pas la transaction et Diebold indique que les tests consommateurs qu'il a effectués ont été « plutôt positifs ».

Si un flou juridique entoure la question de la publicité sur distributeur, l'utilisation de données à caractère personnel pour cibler les spots n'est pas à l'ordre du jour, selon Diebold. Mais « à terme, le projet peut aller très loin et cibler les annonces en fonction du type de carte portée par le client », a détaillé Michel Moulène.

Protéron vise la couverture de plus de 50% des machines en 2016

Pour le fabricant américain, la France est un territoire d'expérimentation pour un éventuel déploiement en Europe de cette fonctionnalité. Diebold détient une part de marché de 20 à 25% en France et le pays présente un parc 60.000 automates, en croissance de 1 à 2% par an.

Protéron, qui assure la régie publicitaire, avait indiqué lors du lancement l'année dernière viser la couverture de plus de 50% des machines à l'horizon 2016.

Partager cet article :
Par la rédaction avec AFP

Reproduction interdite.

https://www.moneyvox.fr/actu/MoneyVox