Les députés ont voté mercredi soir la réforme bancaire en deuxième lecture à l'Assemblée en renforçant la lutte contre l'évasion et la fraude fiscale.

Économisez sur les frais et gagnez jusqu'à 400 € grâce à notre comparatif des assurances vie

Le texte, qui avait été renforcé au Sénat, va repartir chez les sénateurs.

Ce projet de loi sépare les activités les plus spéculatives et la banque de détail, sans aller jusqu'à la scission promise par François Hollande durant la campagne présidentielle. Il cantonne les activités spéculatives des banques non utiles à l'économie dans une filiale séparée et prévoit une supervision renforcée des activités de marché et l'interdiction des activités spéculatives sur dérivés de matières premières agricoles ou via le trading à haute fréquence.