Les mises en chantier de logements neufs ont poursuivi leur repli entre février et avril en France, tout comme les ventes de logements neufs au 1er trimestre, mais à un rythme nettement plus lent qu'au cours des mois précédents, selon des statistiques publiées mardi par le ministère du Logement.

Les ventes de logements neufs ont reculé de 2,6% en France au premier trimestre, à 20.054 unités vendues. Conséquence, « le niveau des stocks est au plus haut depuis la crise de 2008, atteignant 98.300 logements invendus, soit une progression de 18,1% par rapport au premier trimestre 2012 », souligne le ministère du Logement.

Le repli est moins brutal pour les mises en chantier, qui ont diminué de 1,1% entre février et avril par rapport à la même période de 2012, alors que pour la période allant de janvier à mars, la baisse atteignait 11,2%. Ce ralentissement se note aussi au niveau des chiffres cumulés sur douze mois, puisqu'entre mai 2012 et avril 2013, le nombre de mises en chantier de logements neufs a baissé de 16,9%, à 297.438 unités, alors qu'il y a un mois, le recul était de 19,5%.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Le nombre de permis de construire accordés pour des logements neufs, qui représente les futures mises en chantier, a en revanche augmenté de 3,9% de février à avril, à 105.881 unités. Sur douze mois (mai 2012 à avril 2013), les permis de construire attribués restent en diminution, de 6,6% à 433.339 unités.