Les prix des logements anciens à Paris ont très légèrement baissé (-0,1%), à 8.400 euros/m2 en moyenne, pour la période comprise de août à octobre 2012, par rapport à la période juillet-septembre, a annoncé jeudi la Chambre des notaires Paris-Ile-de-France.

Sur un an, la hausse s'est fortement ralentie, n'étant plus que de 0,4%, indiquent les notaires. Les dernières projections des prix, calculées sur les avant-contrats des ventes à Paris, « indiquent que les prix des appartements devraient se stabiliser aux alentours de 8.400 euros/m2 pour les trois mois à venir », a précisé la Chambre des notaires dans un communiqué.

Le phénomène le plus marquant est la poursuite de la chute (-9% pour un volume de 6.400) des ventes de logements anciens dans la capitale sur la période de août à octobre, comparé à la même période de 2011.

Pendant cette période, seulement 31.600 logements anciens (appartements et maisons) ont été vendus dans l'ensemble de l'Ile-de-France, soit un recul de 11% par rapport aux mêmes mois de 2011. Le phénomène est beaucoup plus marqué dans la Seine-Saint-Denis (-18%) et le Val d'Oise (-17%) alors que les Hauts-de-Seine ont toujours la cote (-3%).

Économisez jusqu'à 70% sur votre assurance emprunteur

« Par rapport aux trimestres précédents, le recul des ventes s'est donc légèrement ralenti grâce à un mois d'octobre ponctuellement moins dégradé que les mois précédents », soulignent les notaires. Mais, insistent-t-ils, « ce repli semble durablement installé ».