Après les déclarations du Premier ministre britannique se disant prêt à « dérouler le tapis rouge » à ceux qui fuiraient l'impôt en France, Pierre Laurent (PCF) a jugé mardi « triste de voir la Grande-Bretagne avoir comme ambition d'être le paradis fiscal de l'Europe ».

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Interrogé sur i-Télé sur les propos de David Cameron, le secrétaire national du PCF a déclaré : « C'est triste de voir la Grande-Bretagne avoir comme ambition d'être la paradis fiscal de l'Europe ». Cameron « devrait avoir pour son pays une autre ambition que ça et en Europe l'avenir c'est la solidarité, pas la guerre de tous contre tous et le règne des égoïsmes », a ajouté le responsable du Front de gauche.

En marge du sommet du G20 à Los Cabos (Mexique), devant une assemblée de chefs d'entreprises, le Premier ministre britannique avait visé le projet du président français François Hollande d'instaurer un taux d'imposition de 75% sur les revenus annuels dépassant un million d'euros.