Le ministère des Finances envisage de revoir à la hausse le taux de la taxe sur les transactions financières, qui doit s'appliquer dès août aux transactions portant sur les actions de grosses sociétés cotées, affirme le quotidien Les Echos de mardi.

Cette taxe, vaguement inspirée de la taxe Tobin chère aux altermondialistes, devait initialement représenter 0,1% du montant de la transaction.

Mais son rendement financier devrait être moindre qu'attendu. « Les prévisions qui avaient été affichées par le gouvernement (sortant de François) Fillon, à savoir 1,1 milliard (d'euros) annuel, ne seront pas atteintes », souligne un conseiller du ministère, cité par le journal.

L'audit de la Cour des comptes, qui sera publié début juillet, sera l'occasion d'en corriger le rendement. Le gouvernement profitera donc du collectif budgétaire, présenté dans la foulée, pour relever la taxe et produire ainsi les recettes espérées, ajoute le journal économique.

Trouvez le taux le plus bas pour votre projet immobilier !

Selon les Echos, le nouveau taux de la taxe serait inférieure au 0,3 point évoqué par certains professionnels. La taxe sur les transactions financières doit s'appliquer aux transactions sur des actions de sociétés valant plus de 1 milliard d'euros en Bourse.