L'Autorité des marchés financiers (AMF) a condamné la société de gestion Tocqueville Finance et son directeur général délégué pour manipulation de cours à des amendes d'un montant de 400.000 euros au total, a indiqué vendredi le régulateur boursier.

Vos projets au meilleur taux grâce à notre comparatif des prêts conso

Tocqueville Finance a reçu un blâme et une sanction pécuniaire de 150.000 euros. La peine a été plus lourde pour son directeur général délégué Marc Tournier avec un blâme et une amende de 250.000 euros, selon un communiqué.

La Commission des sanctions de l'AMF a constaté une manipulation de cours sur des titres non identifés dans le communiqué lors de transactions datant du 26 juin 2009 et qui ont fait s'apprécier le cours de plus de 40%.

Manipulation des cours

Selon la Commission, cette hausse a trouvé sa source dans les instructions données directement par M. Tournier de passer, à l’achat, des « rafales » d’ordres à des cours fixés de manière systématiquement croissante. La technique a permis de faire monter les cours à un niveau anormal tout en évitant toute suspension de la cotation. La Comission sanctionne le fait que la méthode répondait à un souhait « non réalisé mais révélé par de nombreux éléments du dossier, d’améliorer la valeur de la participation de la société Tocqueville Finance pour pouvoir la revendre rapidement à un prix très favorable ».