Selon des chiffres publiés par la Banque de France, le nombre de dossiers déposés au cours des douze derniers mois auprès des commissions de surendettement est en hausse de 8,1% à fin octobre par rapport à la même période de 2010.

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Sur une période plus resserrée, de début janvier à fin octobre, 196.432 dossiers ont été déposés, une hausse de 8,4% par rapport à la même période de 2010. Pour le seul mois d'octobre, les dépôts s'élèvent à 19.104, plus qu'en septembre (17.662) et en août (16.377).

Sur les dix derniers mois, le nombre de mesures de rétablissement personnel (c'est-à-dire d'effacement de dette total ou partiel) a progressé de presque 28% à 47.168 tandis que celui des procédures amiables a diminué de 5,5% sur un an à 111.230 dossiers. 

La réforme Lagarde, entrée en vigueur fin 2010, vise notamment à accélérer les procédures de surendettement et permet, de ce fait, aux commissions de surendettement de ne passer devant le juge que pour l'homologation d'un plan d'effacement de dette.