Selon le Journal du Dimanche, quatre assureurs, l'italien Generali, l'allemand Allianz, et les français Covea (MMA, Maaf et GMF) et Axa, seraient candidats au rachat de Gan Assurances, filiale de l'assureur mutualiste français Groupama, qui traverse une passe financière difficile.

Gan Assurances dispose d'un réseau de 1.000 agents en France et cette activité d'assurance dans l'habitation, automobile, vaudrait « environ 1 milliard d'euros », selon le JDD. La direction de Groupama, interrogée par l'AFP, n'a pas souhaité faire de commentaires.

Groupama, très exposé aux dettes publiques de pays européens en difficultés et qui suscite des interrogations quant à sa situation financière, serait en « contacts informels » avec des investisseurs pour renforcer ses fonds propres et envisagerait des cessions d'actifs, affirmait le 8 novembre le quotidien économique Les Echos.

Jusqu'à 160 € de prime à l'ouverture grâce à notre comparatif de banques en ligne

Le conseil d'administration du groupe a révoqué le 24 octobre son directeur général, Jean Azéma, qui a été remplacé par Thierry Martel, devenu directeur général de Groupama SA, et Christian Collin, nommé directeur général délégué. La révocation de M. Azéma a été suivie par une vague de démissions de fidèles de l'ancien dirigeant.