Le ministre de l'Economie François Baroin a assuré mercredi que le secteur bancaire français ne suscitait "aucune inquiétude", en réponse à la directrice générale du FMI Christine Lagarde qui a jugé "urgente" une recapitalisation des banques européennes.

« Nos banques françaises ont passé les stress tests, les fonds propres ont augmenté, se sont renforcés et nous avons un dispositif bancaire qui est l'un des atouts aujourd'hui de l'économie française et reconnu dans le monde entier », a insisté François Baroin sur France 3.

La patronne du Fonds monétaire international, à laquelle François Baroin a succédé en juin à Bercy, a estimé le week-end dernier aux Etats-Unis que les banques européennes avaient « besoin d'une recapitalisation urgente » afin d'être « suffisamment solides pour faire face aux risques que représentent les dettes publiques et la faiblesse de la croissance ». « C'est la clé pour couper la chaîne de contagion », a-t-elle souligné. Pour y parvenir, les établissements bancaires devraient selon elle « d'abord chercher auprès de fonds privés » et « utiliser des fonds publics si nécessaire ».

Néobanques : les offres les moins chères pour maîtriser votre budget

Ces propos lui ont valu des critiques, notamment du gouverneur de la Banque de France Christian Noyer et de la présidente du Medef Laurence Parisot.